samedi 10 septembre 2011

Journées du Patrimoine 17 et 18 septembre 2011

Nyons : église Saint-Vincent : entrée libre
Découverte et histoire de l'une des plus riches collection de tableaux religieux conservée dans la Drôme, datant du XVIIème et XVIIIème siècle
Samedi 17 septembre à 10h30
Dimanche 18 septembre 15h
Durée de la visite 1h- 1h30

Une première église est citée en 972 et dépendait de l'abbaye de Saint-Césaire d'Arles, une deuxième dut être construite à l'époque romane et une troisième, consacrée en 1526, fut déruite en 1562 lors des guerres de Religion. Reconstruite au début du XVIIème, le nouvel édifice est de style composite. L'église de Nyons est l'une des plus riches de la Drôme pour son mobilier. Cette richesse est liée à la présence à Nyons d'un couvent de Récollets, fondé en 1643 et disparu en 1790.
C'est à compter de 2008 que la municipalité de Nyons décide la restauration du lieu, intérieur et extérieur et procède avec le concours du service de la "Conservation du Patrimoine de la Drôme" à sa mise en valeur.
L'inauguration a été faite en 2010 et nous prendrons le temps cette année pour les journées du patrimoine d'apprécier ces oeuvres dans leur contexte historique et artistique .



L'adoration des Bergers attribué à Guy François (Le Puy vers 1580-1650)


école française, 1ère moitié du XVIIème siècle, ce tableau est inspiré par le style du Caravage



Tabernacle de l'ancien maître-autel du couvent des Récollets de Nyons


Pascal Jouvenet (Rouen vers 1632- Bourg St Andéol, 1667), moine récollet de la province de Lyon et membre d'ume famille de sculpteurs sur bois de Rouen.




Le martyr de St Vincent, école française XVIIIème siècle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire